Skip to content

Lettre d’information

Les jeunes du Foyer Maurice Sixto construisent leur avenir

Lettre d’information, juin 2024

Chères amies, chers amis ,

Après deux mois d’interruption due à l’insécurité, le FMS (Foyer Maurice Sixto) a rouvert ses portes à mi-avril.

Il mène entre autres des activités permettant aux jeunes de se libérer de la domesticité dans laquelle ils ont grandi, leur donner une possibilité de s’intégrer au marché du travail et, en fin de compte, tout faire pour qu’ils ne sombrent pas dans la délinquance et la violence des gangs.

Pour cela, le foyer a mené trois activités en 2023 :

  • offrir à 74 jeunes des formations professionnelles de courte durée (trois mois) ;
  • appuyer 18 jeunes qui initient une activité économique et les accompagner dans la réussite de leur activité ;
  • donner la possibilité à 71 jeunes d’obtenir leur certificat de naissance et leur carte d’identité.

Ce projet, co-financé par Fribourg-Solidaire, a commencé en 2023 et va continuer jusqu’en 2025.

Les droits humains au centre

Les jeunes suivant ces activités se sont engagés par écrit à renoncer à tout acte de violence ou d’incivilité durant les formations. Ils ont bénéficié de séances sur les thèmes suivants :

  • présentation des valeurs constitutives de la déclaration universelle des droits de l’homme ;
  • discussion sur l’importance du respect dans la société, par exemple : le respect que les jeunes hommes doivent avoir envers le corps de la femme ;
  • discussion sur les types de violence auxquels les jeunes peuvent être exposés ; conseils donnés sur la manière de se protéger contre ces violences dans les quartiers, face aux groupes armés ;
  • partage sur les drames qu’ils vivent dans les quartiers. L’équipe du foyer use de beaucoup de tact pour les aider à surmonter ces traumatismes

Formations professionnelles

Trois formations ont été proposées : la sérigraphie, la mécanique et la réparation de motos, les soins corporels (coiffure, cosmétologie). Ces formations permettent aux jeunes de subvenir rapidement à leurs besoins, tout en travaillant individuellement ou à plusieurs.

Initiation d’activités économiques

Choix des candidats
Les jeunes à même de lancer et réussir une activité économique ont été soigneusement choisis. Une accompagnatrice du foyer s’est entretenue individuellement avec chacun-e pour discuter de son avenir, ses motivations et son projet. Elle a incité chaque jeune à bien préparer son budget, à bien évaluer les possibilités de revenus sur le marché et à évaluer ses capacités réelles à mener son projet.

Visites à domicile
L’accompagnatrice s’est rendue au domicile de chaque jeune pour mieux connaître ses conditions de vie et s’assurer que sa famille biologique ou sa famille d’accueil comprenne la provenance des fonds et donne son appui à la réussite de l’activité.

Formation des candidats
Les jeunes ont bénéficié de six jours de formation sur les sujets suivants : gestion financière, gestion de la clientèle et transactions bancaires. Puis, ils ont mis en route leur activité, avec un prêt remboursable d’environ 200 dollars US.

Exemples d’activités
Commerce de produits de première nécessité, réparation de motos, boucherie et commercialisation de vêtements.

Suivi des activités
Après l’initiation de l’activité, l’accompagnatrice a organisé des réunions mensuelles en groupes pour avoir des informations sur le déroulement des activités et échanger avec les jeunes sur les stratégies et les difficultés à résoudre. Avec eux/elles, elle a cherché les moyens de les surmonter. Elle a réalisé également des visites sur leur lieu de travail.

Obtention de certificats de naissance et de cartes d’identité

Sans carte d’identité, les jeunes n’ont pas d’existence juridique. Ils ne peuvent pas voter ni ouvrir un compte en banque. Tout un travail de sensibilisation a été fait pour expliquer aux jeunes l’importance de ce type de documents dans leur vie quotidienne.

L’équipe du foyer a fait le nécessaire pour que ces jeunes obtiennent ces documents, soit en leur expliquant comment procéder pour les obtenir, soit en les accompagnant dans les bureaux de l’Etat.

Témoignages de trois jeunes

  • Depuis que je mène cette activité, je me sens une autre personne. Je peux me procurer tout ce dont j’ai besoin pour ma vie quotidienne. Je ne cesserai point de vous bénir, vous ces personnes qui contribuent au bien-être des jeunes en Haïti. Desruisseaux Thélusma
  • Les autres jeunes et moi, nous remercions les responsables du FMS d’avoir mis une accompagnatrice très dévouée pour nous booster et nous pousser à réussir. Elle est toujours présente lorsqu’on a besoin d’elle et elle trouve toujours un petit mot qui calme, un remède à nos problèmes avec l’appui du personnel du FMS.  Jeannette St. Jean.
  • Avec ce projet, demain les jeunes pourront être utiles à la société haïtienne. J’avais une petite activité que j’entreprenais maladroitement, mais le FMS ainsi que les bailleurs de fonds ont fait un grand effort pour nous permettre de répondre à nos besoins et réaliser nos petits projets. Je suis déjà dans le business de prêt-à-porter. J’ai toujours rêvé d’avoir un petit shop. J’ai la possibilité de l’avoir à présent. Dorvil Rosenor

Pour continuer à soutenir ces initiatives, votre don est primordial. Les Amis d’Haïti vous remercient de votre intérêt et de votre soutien précieux.


Avec nos cordiales salutations                         

Pour Les Amis d’Haïti :                                                                       Christophe Schaller, président

Devenez membre : https://www.amishaiti.ch/devenir-membre

Les Amis d’Haïti, Route de la Tsérard 19, 1566 St-Aubin
E-Mail :      contact@amishaiti.ch
Site web : https://www.amishaiti.ch
IBAN CH98 0900 0000 1715 6509 5